Excepté Rivet et Voisin, les principaux animateurs du championnat seront au départ. Poincelet tentera la passe de trois, Foucart voudra prendre sa revanche sur l’an passé. Favy, leader du championnat aura à cœur de garder sa place. Cole a effectué son retour au Gers et il faudra compter avec lui. Garicoix prendra le départ avec beaucoup d’ambition. Il voudrait tant accrocher cette victoire à domicile qui lui échappe pour l’instant. Un étonnant Baylet ou encore Knoll et les Simmonite sisters ne lâcheront rien et défendront leurs positions au championnat (respectivement 6, 5 et 3).

La valeur n’attend pas le nombre des années…
Ils sont jeunes et courront à domicile. Ils ont tous goûté à la joie du scratch, du podium ou même de la victoire. C’est sûr, D. Iribaren, X. Bouchet, P. Bidart, S. Urrutia, G. Housset bousculeront les hiérarchies. Ils auront aussi leur carte à jouer et le profil de certaines spéciales leur conviendra parfaitement.

Et si finalement, le Rallye des Cimes, réputé l’épreuve la plus cassante, permettait aux pilotes de « petites autos » de pouvoir exprimer leur talent et nivelait parfois les écarts ?

God save the Queen !!
Of course the Rallye des Cimes without the English delegation would not really be the same. They are awaited, appreciated by the public and feared by their adversaries. Cole, Banyard and Hammond could very well give D. Simmonite, R. Ridley or elder C. Cowley a hard time. Welcome all, the more the merrier!
Bien sûr un Rallye des Cimes sans la délégation anglaise ne serait plus tout à fait le même. Ils sont attendus, appréciés du public et craint par leurs adversaires. Cole, Banyard ou Hammond entraîneront une nouvelle fois avec eux D. Simmonite, R. Ridley, sans oublier le plus ancien d’entre eux C. Cowley. Venez nombreux, plus on est de fous…

Les retours
Et non des moindres ! Il n’y a qu’à se pencher sur la liste : Dronde, Turon-Barrere, Clévenot, Patrice Couillet, J. Garicoix, que de noms qui ont marqué cette épreuve. Il se murmure même que H. Servière reprendrait du service au volant d’un Fouquet. Info ou intox ? Si cela est vrai, ce serait la cerise sur le gâteau.

Le challenge 2 roues motrices
Se lancer à l’assaut des Cimes est encore plus délicat en 2 roues motrices. Et pourtant ils seront là. Herbert talonné par Sanzberro ou Morlanne livreront une belle bataille. N’oublions pas non plus les Medou, Larroquet, D. Etchegoyen et S. Etchegoyen, Oyhamburu, Estellat relèveront tous ce défi une fois de plus.

Les véhicules de série
Cournil défendra sa position de leader face au retour de Hardy. La catégorie sera animée si tous les acteurs font le déplacement. Citons Basso, Bayle, Lopez, Lefrancois, Deramaix, Pachot…

>> Suite

La République des PyrénéesNorautoEcurie des CimesASAC Basco-Béarnais TerrealEcurie des CimesASAC Basco Béarnais