Remerciements 11


Ce message s’adresse à tous, encadrants comme participants

Sauguis-Madeleine

Merci

à ceux qui sont venus,
à ceux qui sont montés du premier coup,
à ceux qui se sont plantés,
à ceux qui se sont levés tôt,
à ceux qui se sont couchés tard,
à ceux qui ont poussé,
à ceux qui ont tiré,
à ceux qui sont montés, puis descendus, puis remontés, puis redescendus, puis remontés…
à ceux qui ont échangé un mot, un salut, un sourire,
à ceux qui ont attendu,
à ceux qui ont patienté,
à ceux qui se sont impatientés,
à ceux qui ont compris,
à ceux qui n’ont pas compris,
à ceux qui n’ont pas osé râler,
à ceux qui ont râlé,

on vous a écouté, on vous a entendus.

Nous reviendrons pour une cinquième édition. Et nous espèrons que vous reviendrez aussi.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Z'êtes un humain ? *

11 commentaires sur “Remerciements

  • Lionel Tisné Versailles

    Merci surtout à vous organisateurs et bénévoles pour le magnifique parcours, la belle organisation et la bonne ambiance que vous nous avez fait partager. A l’année prochaine pour de nouvelles aventures.

  • Jean Luc Grastilleur

    Merci pour ce message , il y en a presque pour tout le monde (on aurai pu ajouter: à ceux qui se sont mouillés, à ceux qui ont pu rester au sec et à ceux qui ont déjà réussi à enlever la boue de leur auto et ceux qui n’ont pas encore pu, à ceux qui ont réussi à ramener le fromage acheté au pied de la Madeleine et à ceux qui n’ont pas résisté et l’ont mangé sur place….). C’est aussi pour ça que je viens à l’historique, cet espace de diversité d’une immense richesse où une fois par an je peux vivre un grand weekend intense et de grand bonheur.
    Rendez vous pour le cinquième et chapeau bas notamment à tous les obscurs de l’orga qui ont tout fait pour que l’épreuve se déroule au mieux…pour notre plaisir.

  • Anido

    Merci à tous les organisateurs et surtout à tous les ouvreurs de groupe qui sont géniales.
    Merci à tous c’etait encore un super week-end.
    A l’année prochaine j’espère.

  • Oldra' Francois

    On ne sait pas dans quelle catégorie se retrouver ….
    Merci aux organisateurs , ce fut vraiment un grand cru .
    Je me demandais par quel miracle la M201 de notre ecurie avait réussi à passer Bandetia en 2015 .
    Je me pose de nouveau la question ce soir pour la iltis . Certainement pour ne pas décevoir E de Lantivy qui était à bord et Dominique Bidard qui était derrière.
    Bandetia 2018 sera pour moi un souvenir inoubliable.

    Vraiment reconnaissant à l’ecurie des cimes de nous faire vivre de telles émotions . Merci .
    François OLDRA pour l’Ecurie Lantivy .

    • Jean pierre

      Heureux que le parcours vous ai plu…fier de vs tous François , surtout quand Bandetia est prononcé avec. l’accent, bravo …. j’ai pensé à vs tous quand j’ai fait l’ouverture, j’aurais aimé que beaucoup plus d’entre vous puissiez le franchir…. !!!! Ce n’est que partie remise, je vous promets qu’un jour tt le monde sera en haut….nous ferons en sorte ….
      Ce type de message nous donne l’envie de continuer cette aventure qui ne serait pas possible sans votre présence …..
      Un grand merci au 120 participants

      Cordialement

      Jean Pierre
      ….

  • deffayet gerald

    Bonsoir,

    Remerciements à vous, je sais que la critique est facile et l’art difficile, juste avec quelques modifications cela pourrait changer.
    Il est vrai que l’attente cette année fut encore plus importante que la 3ème édition, 3h30 d’attente dans un chemin, repas pris à 15 h, arrivée au parc le matin à 8 h pour en repartir à 10h30, 11 h……..
    Je pense qu’il y a vraiment un effort à faire au niveau organisation , pour ma part j’ai le ressenti que la gueguerre entre les 4×4 et 2 roues existe encore ……..
    Pourquoi le matin au parc ne feriez vous pas stationner les véhicules par catégorie et surtout par groupe prêt a partir.
    Les véhicules de reconnaissance ne pourraient-ils pas partir bien avant l’horaire de départ annoncé aux participants, voir la veille, pour éviter l’attente?
    Pourquoi un repas chaud le midi ? nous pourrions apporter un pique nique et manger avec le groupe en montagne. Une tonnelle et une table pourraient être gérées par le chef de groupe, cela serait un moment convivial avec le groupe et les encadrants.
    Avez-vous penser à deux tracés différents pour 4×4 et 2 roues pour chaque spéciales ou bien faire partir les 4×4 en premier, une fois sur deux.
    Les spéciales sont vraiment variées, les repas du soir ont été appréciés.
    Pour ma part, le but de ma participation est avant tout de pouvoir rouler, profiter de vos paysages et rencontrer des gens sympas.

  • Moreau Daniel et Indo David Suzuki 413

    Superbes endroits des vues MAGNIFIQUES du pays Basque Merci a vous de nous avoir permis de vivre cela , a l’année prochaine

  • christian

    weed end pluvieux.
    weed end chaleureux.
    merci a l ecurie des cimes.
    a tous les benevoles.
    a serge et edith pour avoir acompagne les manech.
    a pierre larramenoy d ispoure pour sont poste de soudure et pour l apero.
    au 5 eme cimes historique.
    kenavo.

  • Franck Burro

    Bonjour
    C’est gentil de dire merci ,mais cela n’efface pas les ratés de cette édition des cimes historiques:
    le vendredi on est resté sur notre faim , le samedi bien (si on oublie l’heure et demie d’attente à cause d’un plantage)
    le dimanche catastrophique: deux heures d’attente à Mauléon plus une heure et demie à Saugis (plus suppression de la montée de la Madeleine) et pour finir attente à Alcay pour rien car suppression de Bandetia ! Il y avait mieux à faire du coté le Licq.
    Sans vouloir vous donner de leçons car tout le monde peut se tromper . On n’organise pas une rando comme une course.
    Il faut ètre plus sévères sur les pneumatiques et le dimanche adopter un circuit style « marguerite » avec un seul groupe par spéciale.Je sais que vous ètes capable de faire mieux. Ce serait dommage de gacher le travail accompli.

  • NOROIS Dominique

    Tout simplement MERCI pour,
    ces paysages grandioses dans ce beau pays,
    ces moments d’émotion sur des pistes étonnantes,
    cette organisation remarquable dans des conditions ô combien difficiles et compliquées,
    cet accueil chaleureux par une « équipe » aussi compétente que sympathique,
    cet esprit du challenge.
    Que vive l’Ecurie des Cimes !

  • PIERRE

    Suite à une fin prématurée (abandon le samedi midi), j’ai ensuite fait partie de ceux qui ont tiré, poussé, notamment du côté de Sauguis le dimanche matin, afin que d’autres puissent continuer cette belle aventure….. bien que très salissant, j’ai éprouvé un plaisir certain à patauger dans la boue….. certainement le côté gamin qui ressort.

    Merci à l’Ecurie des Cîmes qui, dans des conditions difficiles, a réussi à nous faire passer sur l’essentiel du parcours, toujours dans cet esprit de convivialité et, même s’il y a encore eu des temps morts, nous a permis d’assouvir notre passion.

    Prêt à revenir l’an prochain……….