TéléCimes 2018 n°8 2


François OYHENART et Jean SARRAT – 2ème partie



Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Z'êtes un humain ? *

2 commentaires sur “TéléCimes 2018 n°8

  • Jean Luc Grastilleur

    Dilemme ce matin: dois-je prioriser à J moins deux l’ultime préparation du Suz, ou visionner « François OYHENART – Jean SARRAT : 2ème partie » ?
    Pas d’hésitation, le visionnage bien sûr. Bien m’en a pris. Ma chek list Facom Motul et compagnie est certainement trop longue mais mon panier déjeuner un peu maigrichon. Je vais suivre les conseils de François et Jean, à savoir ne pas manquer de munitions pour cultiver l’amitié dans les filles d’attente.

  • bossy

    François et Jean, je viens de passer un grand moment en vous écoutant et en me souvenant de tous ces bons moments.
    Du fond de mon lit d’hôpital, je ne crois pas que ce soit ma tablette qui se brouille mais un peu du brouillard d’Iraty qui se déposer sur mes yeux.
    Je me remets sur pieds et l’an prochain, l’historique on roule comme à l’époque même s’il nous manquera Peti’Oyhe.
    Vous avez oublié plein d’anecdotes comme la fois ou Fanchoa était navigue par un copilote borgne. La Mehari portait bien sur le nom de l’équipage : Bon pied / Bon œil. Ou Jean s’epoumonant dans les trompes du klaxon dont le compresseur avait rendu l’âme, ou le passage dans les tous premiers a Royan avec ce spectateur qui croyait a un moteur Porsche et a qui tu avais répondu oui, mais pour les problèmes de place on a mis deux cylindre devant et 4 derrière …

    Denis Bossy