Quel plateau énorme que celui de la 49eme édition Favy, Fouquet, Poincelet, Bartolin, Garat, Fouquet, Cole, je ne peux tous les citer, mais la bataille sera rude !
Sans compter qu’en face, les locaux auront à cœur de défendre leur territoire, et à leur tête nous trouvons Garicoix, Couillet et Dronde.
Mais attention, il peut y avoir des surprises Orhategaray, Urrutia et Viart ont de nouvelles autos très compétitives. Zielinski aussi sera de la partie, sans oublier Banyard ou encore Michallet, Baylet, Chopin, Demonceau, etc…

Ces 2 dernières années, Iribaren et Bouchet on fini à une superbe quatrième place. Même si leurs autos restent d’une ancienne génération, elles sont très compétitives et fiables.

Les 2 pilotes sont bourrés de talent et avec un beau début de saison ils seront plus que jamais présents aux avants postes.
J Garicoix, Manescau, Irigoyen, Mendiondo, J Garat, vendront également cher leur place !!!

Bernad prendra son 34ème départ, un record, et tentera de franchir la Madeleine pour la 27eme fois. Nous sommes également content de compter P Bidart parmi les engagés. Après une grosse sortie au Gers, souhaitons lui de rejoindre lui aussi la Madeleine sans encombre pour que tous ses efforts soient récompensés.
Vignau-Laulhère, Chilo, Terren, Lombardi, Jouannet, Morisse, Couillet Pierre, Turon-Barrere Gilbert … (la liste n’est pas complète) sans qui le rallye des Cimes ne serait jamais ce qu’il est. Et pardon pour tous ceux qui ne sont pas cités, le public saura vous acclamer.

AU REVOIR COLIN...

Colin Cowley ne sera pas de cette 49ème édition. Il nous a quitté ce début d’année. Fidèle aux Cimes depuis 1981, il courrait également d’autres épreuves en France comme l’Infernale ou le Plaines et Vallées. Il était l’un des premiers anglais à s’inscrire au Rallye des Cimes.

D’abord en Jeep, puis en Strange Rover et Proto Cowley, il était du voyage l’année ou son compatriote Pat Willys emporta l’épreuve.
14 fois à l’arrivée en 23 particpations, ses meilleurs places furent 4ème en 1984 et 9ème en 1985.
Colin courrait ses dernières année en Daihatsu. Il a aujourd’hui dépassé les sommets qu’il aimait tant gravir. Lorsque nous serons à Iraty ou la Madeleine, nous serons un peu plus prés de lui.
L’Ecurie des Cimes tenait à lui rendre hommage en juste retour à sa fidélité.

FAREWELL COLIN...

Colin Cowley won't be there for this 49th edition. He passed away earlier this year. He had been a competitor since 1981 and used to run other french races such as l'Infernale or Plaines et Vallées. He had been one of the first englishmen to enroll for the Cimes.

With a Jeep at first, then with a Strange Rover and a Proto Cowley, he was there when his fellow Pat Willys won the race.
He crossed the finish line 14 times, in 23 particpations, his best scores where a 4th place in 1984 and a 9th place in 1985.
These past years, Colin was running with a Daihatsu. Today, he is up over these mountain tops - the Cimes - he used to drive on. When we will all be in Iraty or near the Madeleine, we'll be a bit closer to him.
The Ecurie des Cimes desires to remember him specially, in return of his kind faithfulness.